Actions sur l'environnement


   ACTIONS de S.P.E.S. sur l'environnement depuis 1994 :

 Mise en valeur et promotion de sites naturels

1994 : Débroussaillement et mise en valeur du site de la cascade de l’Oulette sur La Brèze.
Une opération de dégagement du site caché par une végétation envahissante qui ne permettait plus l'observation aisée de la cascade, particulièrement spectaculaire notamment après de fortes pluies.
 
1999 : Dépollution d’une ancienne vigne aux Hermes en vue de créer le Chemin des Capitelles : plus de 1040 pneus retirés, des centaines de ferraille, bouteilles, plastiques etc…
 
 
Le chemin des Capitelles à sa création : amoncellement de déchets de toute sorte devant la plus grande cabane du circuit.
 
 
Jean-Paul Briatte et Robert Sancho devant le 1er chargement de pneus : en sachant que la camionette de Jacques Vellas pouvait contenir 75 pneus "modèle courant", il a fallu faire plus de 15 voyages !

2000 : Edition d'un guide pratique pour la découverte du sentier botanique qui présente chacune des 82 espèces présentées.

Un guide de 18 pages pour mieux connaître la flore locale et l'histoire de la forêt ND de Parlatges.
Disponible gracieusement à la mairie de Soubès, à l'office de tourisme de Lodève, à l'épicerie de Soubès.
 
2002 : Réouverture du chemin des Masseleries, situé proche du chemin des Capitelles qui correspond à l'ancien chemin médiéval de Lodève au Caylar. Complètement fermé par la végétation, la tronçonneuse était de rigueur face à la grosseur des arbres. Mais au final, nous avons remis en circulation un beau chemin creusé entre les rochers et bâti sur de beaux murs de soutènement. Aujourd'hui, le chemin est emprunté par le circuit pédestre du conseil général de l'Hérault.
 
2003 (juin) : Randonnée de découverte à pied et à dos d'ânes sur le Larzac. 1ère visite du chantier de l'église Saint-Clément, puis du Mas de Rouquet et de l'aven des Perles. Nombre de participants : 30.
 
2005 : Installation d’un belvédère sur la cascade de l’Oulette par la DDE-A75 à notre demande.
Suite aux travaux de construction d'un pont sur la RN9 vers 1988, l'accès aux abords de la cascade de l'Oulette du fait de l'implantation d'un pilier en béton. Plus aucun chemin pratiquable ne desservait le site qui était devenu dangereux tant pour les visiteurs que pour les pêcheurs à la ligne. En 2003, lors du projet de l'autouroute A75, Spes a contacté la DDE qui a été sensible à ses arguments en faveur d'une amélioration de l'accès vers le site. Même si le résultat n'est pas à la hauteur du projet initial, le cheminement jusqu'au pied de la cascade a été considérablement amélioré et la plate forme munie d'un garde-corps facilite l'observation du site sans risque.
 
 
Barrière de protection installée aux abords de la cascade de l'Oulette sur la Brèze.
 
2006 : Opération de nettoyage de la campagne à l’échelle de la commune.
 
 
De Campis aux Barres, des Clauzels aux Hermes, des centaines de bouteilles récupérées mais aussi des ferrailles, des vélomoteurs... déposés à la déchetterie de Lodève et dans les colonnes du tri sélectif.
 
2007 : Enlèvement de 24 épaves de voiture qui polluaient la campagne depuis des décennies.
Les tentatives pour supprimer cette pollution visuelle maintes fois dénoncée n'avaient jamais abouti. Spes a pris le problème à bras le corps... et a mis la main à la poche ! Trouver un ferrailleur susceptible de débarrasser la campagne de ces carcasses de voiture a été le plus difficile. Coût de 1100 € payé par Spes.
 
 
 
Une Renault 16 et des dizaines de bidons aux Barres.
 
 
Des carcasses en tout genre retirées de la campagne avec la participation du personnel de la mairie.
 
 
De vieilles cylindrées déposées là depuis plus de 40 ans.
 
 
Des carcasses abandonnées près du village.
 
 
Un bon nettoyage de printemps résultat de dizaines d'années de dépôt sauvage.
 
 
Un lot de deux carcasses aux Barres.
 
 
  
2008 : Création d’une nouvelle section du chemin des Capitelles parmi les anciennes terrasses à flanc de colline. Suite à une opération de remembrement agricole, nous avons dû modifier le cheminement d'accès au chemin des Capitelles. Nous en avons profité pour faire une nouvelle sortie vers le sentier botanique parmi les anciennes cultures en terrasses.
 
 
Reconstruction d'un mur de soutènement d'une terrasse.
 
 Photos : Yves Vellas, association Spes. Droits réservés.